Kamo / Kamo Tomoyasu

Kamo

Jeudi passé, j’ai eu le privilège de passer mon après-midi chez Kamo à déguster une partie du menu d’automne qui sera servi sur le Tram Experience ( si vous ne connaissez pas encore le Tram Experience, jetez un œil ici). En effet, Kamo est un des deux chefs qui a aidé à concevoir le nouveau menu, prévu à partir du premier septembre. Je vous garde la surprise du deuxième chef, ainsi que du pâtissier/maître-chocolatier pour le dessert.

Kamo, situé sur l’avenue des saisons à Ixelles, est un des seul japonais étoilé de la capitale et ne présente presque aucune caractéristique typique des restaurants repris dans le Guide du Michelin. L’endroit est assez petit et sobre avec une cuisine ouverte ou l’on peut voir les chefs en action. L’on peut s’asseoir aux petites tables ou bien choisir une place au comptoir, un peu moins intimiste mais avec une vue imprenable sur ce qu’on y prépare.  Par contre, ne vous attendez pas aux shows clichés ‘teppanyaki’ parce qu’ici seul rigueur et précision sont de mise en cuisine. Néanmoins, l’étoile est méritée vu la qualité et surtout l’excellence des plats.

Pour le menu d’automne, Kamo réalisera les 6 premières semaines les mises-en-bouches ainsi que l’entrée et après, il devra créer le plat principale pour les 6 dernières semaines. Petites veinarde que je suis, j’ai pu goûter ses créations. L’assiette de mises-en-bouches est composée d’un flan japonais, d’un tartare de saint-jacques ainsi que d’un trio de maki/sushi. Donc ce ne sont pas trois mises-en-bouches qui seront servies mais bien cinq! Et que c’est bon! Le flan est nappé de bouillon dashi et dressé avec un morceau de foie gras. Le tartare de saint-jacques est mélangé à des petits dés de concombre et de radis, de graines de sésame et assaisonné de jus de gingembre. Le trio de sushi/sashimi est lui aussi surprenant ( maki au thon, maki surmonté d’un tempura de champignons japonais et sushi rond au saumon ). Je ne peux vous décrire le mélange de saveur, chaque bouchée en évoquant une autre. Vient alors l’entrée, me transportant directement vers le Japon. Une salade de quinoa et de champignons japonais assaisonnée d’une sauce au ponzu, servie avec des fines tranches de viande rosée et poilée à la sauce teriyaki ( ma mémoire flanche légèrement sur le genre de viande ) et finalement décorée de petites pousses et de chips de légumes ( du céleri et de la fleur de lotus ). Une version végétarienne propose la même entrée avec du tofu à la place de la viande. C’est tout simplement excellent! J’ai d’ailleurs hâte de voir ce que Kamo nous proposera comme plat vers la mi-octobre =)

Si vous n’avez pas envie d’attendre pour faire un tour sur le Tram Experience ( ni la patience pour réserver ), vous n’avez qu’à aller au restaurant. Le lunch varient entre 12 et 20 euros environs, thé vert compris. Si vous préférez vivre toute l’expérience culinaire il faudra compter entre 40 et 70 euros pour les menus, thé vert et dessert compris. Des prix vraiment raisonnables pour une telle qualité. Le seule petit hic, vu que la salle n’accueille que 20 couverts, il faut penser à réserver.

Et si vous vous demandez pourquoi la vitrine arbore des petits canards de foire, c’est tout simplement un petit clin d’œil au chef parce que Kamo veut dire canard en japonais 😉

flan japonaistartare de saint-jacquestrio sushi/maki

Le Chef Kamo et moi-meme

———————————————————————————————————————————————————————

En vrai ; Avenue des Saisons 123, 1050 Ixelles

Laisser un commentaire