Nuestra Casa Bacardi es su Casa

Il y a un peu moins d’un siècle, la Havane était « The Place To Be ». Alors qu’aux Etats-Unis la politique de la prohibition entre en vigueur (le soi-disant Volstead Act, interdisant la production ainsi que la vente d’alcool), tout le monde se refuge à la Havane ou l’alcool y coule a flot. L’un des endroits ou les soirées mondaines battaient leur plein était ‘El Edificio Bacardi’, une magnifique construction art déco située au 261 de l’avenida de Belgica. Il n’était d’ailleurs pas rare d’y croiser célébrités et écrivains en tout genre et prêt à passer la nuit dans ce bar tout en noir et or, un cocktail à la main.

Bacardi fête ses 150 ans cette année. 150 ans d’héritage a partager, en honorant le passé et surtout en célébrant le futur. Et quoi de mieux que de faire cela avec classe en transportant les années dorées du ‘El Edificio’ et en les remettant au gout du jour, ici a Bruxelles. En effet, Bacardi a ouvert son propre bar éphémère le temps de quelques semaines et proposa aux quelques convives privilégies d’y passer une agréable soirée arrosée d’authentiques cocktails.

Moi aussi, j’ai eu l’honneur d’y passer une soirée ( samedi dernier ) en la présence de Mr Julien. Premières impressions ; j’adore les lieux! La pièce centrale comporte le bar ainsi que la table de mixage du DJ ( faite de plusieurs vieux amplis et installations de musiques ). L’âtre principal donne accès à deux autres pièces, complètements différentes l’une de l’autre. Au rez-de-chaussée ( à droite du bar ) on peut papoter autour d’une grande table dans une pièce aux allures latines ( il y a un vieux frigo, des belles plantes et quelques peintures dont le portrait de Don Facundo Bacardi Masso ). L’autre pièce propose un boudoir et quelques fauteuils ou l’on peut s’installer à la lueur d’un (faux) feu ouvert. Mais nous, on choisit la place d’honneur ( of course^^ ), au bar et juste en face du barman. Ce soir, c’est Mica Rousseau qui y oeuvre. Ce franco-portugais de 31 ans, vivant dorénavant au Mexique et gérant le bar du Four Seasons de Mexico City, n’a rien a envié aux plus grands. C’est vers 17 ans que Mica commence a crée ses cocktails dans un bar de Tours. Et alors qu’il fait des études en technologie, sa passion le pousse à aller plus loin dans le monde des barmans. En 13 ans, Mica a fait pas mal de chemin ; des concours, un propre bar puis finalement il choisit de poser ses valises au Mexique avec sa femme et son fils. Mais l’expérience y est et cela se ressent dans ses créations. On débute la soirée avec un Mai Thai et un Amalia ( création de Mica avec du kiwi et du bitter orange ), qui seront vite suivit par un Gipsy Water ( rhum et pastèque, c’est super frais! ) et un Anejo Highball. Alors qu’on sirote notre deuxième tournée de cocktails, on en profite pour parler avec Mica. Et on en profite surtout pour goûter sa poudre d’agrumes (citron & orange, sel et sucre impalpable), qu’il utilise pour décorer ses verres. C’est bizarre parce que le gout nous rappelle celui de crackers, c’est épatant! On termine notre soirée sur un Daisy of Santiago et Barrel Aged Presidente ( dont nous suspectons contenir de Bacardi Oakheart ) et repartons le sourire aux lèvres. Serait-ce a cause de l’alcool ou juste parce nous avons passé une super soirée en bonne compagnie? 

* Petit plus de l’endroit que j’ai trouvé super ; un viewmaster dans lequel on peut faire défiler le menu des cocktails. Old School a fond! J’aime!  Mica Rousseau & Frank Symons, Barmen Bacardi et moi-meme !

————————————————————————————————————————————————————————-

Laisser un commentaire