» Culinaria 2014 – Le Festin Originel « 

IMG_20140522_162356 » En 2014, on ne mange pas, on dîne!  » 

C’est bien LA phrase qui caractérise cette édition 2014 de Culinaria. Je vous en avais déjà parlé auparavant, après avoir assisté à la conférence de presse il y a plus d’un bon mois et qui m’avait laissé l’eau à la bouche. Une petite sensation de trop peu, royalement compensée mercredi soir alors que j’étais invitée à la soirée d’inauguration. Laissez-moi vous mettre en appétit avec le récit de ma soirée…

Il est tôt quand j’arrive sur place avec Sarah ( du blog Crokmou ) et l’on remarque déjà quelques petits changements comparé aux années précédentes. Tout d’abord, l’événement ne se situe plus dans la gare maritime mais dans les petits hangars juste à coté. Moins froid, moins pluvieux et surtout plus conviviale, l’endroit est sobrement décoré. Du bois brut, des grandes tables rondes drapées en noir, des chaises blanches et des veilles bouteilles servant de bougeoirs. Deco Autre changement, c’est celui du choix des menus. En effet, avant il était possible de se diriger en fonction de ce que l’on voulait manger vers tel ou tel chef. Cette année-ci, deux menus vous sont proposés dans lesquels divers chef se retrouvent et à vous de faire votre choix entre les deux. Vu que Sarah et moi-même formions un binôme parfait, on a décidé qu’on prendrait les deux menus et qu’on dégusterait le tout ensemble. Commençons par les mises-en-bouches, ou nous avions le choix entre 4 mets préparées par de jeunes chefs prometteurs. Sarah se laisse tenter par le spareribs de chez Bouchery, alors que moi je m’arrête chez Carl Gillain ( ancien participant de Top Chef et chef de l’Agathopede à Namur ). Le spareribs est une petite tuerie et le granité donne une petite touche fraîche à ma mise-en-bouche.MeB2Pour le reste, le menu sera tout a fait différent. La version ‘bouillon’ de mon menu est un bouillon de foin accompagné d’asperges vertes, de foie gras et de sot-l’y-laisse créé par Dimitry Lysens de chez Magis. On goûte bien le foin, les asperges sont croquantes et ce plat est accompagné d’un Cote de Gascogne en équilibre avec le bouillon. Le bouillon de Sarah est celui qu’on avait eu a la conférence de presse, réalisé par Julien Burlat du Dome et basé sur un plat fait à la base pour le président Valéry Giscard-D’estaing. Bouillon2Continuons la visite gourmande en se laissant tenter par le foie gras confit de Laury Zioui, de L’Eveil des Sens. Moi qui n’aime pas ca, je suis un peu perplexe. Mais en faite, c’est super fin et juste délicieux! Une petite touche de douceur avec une crème au gruyère et une fruitée par l’ajout de dattes. FoieGras2Les plats se suivent, mais ne se ressemblent pas. On passe au poisson, chaque menu en compte deux versions différentes. Pour moi ce sera un trio de thon, réalisé par Axelle Colona-Cesari, et un moelleux de saumon avec son jus concentré iodé créé par Arabelle Meirlaen. J’avais eu le plaisir de goûter le trio de thon à la conférence de presse et j’étais contente de retrouver ce plat frais aux notes d’agrumes japonais. Pour le saumon d’Arabelle, rien à redire, il fond en bouche. Le plat est accompagne d’un saké que j’aurais le malheur de boire en pensant que j’avais un verre d’eau en main. Je vous dis pas ma tête à la deuxième grosse gorgée^^ Poisson2J’ai gardé le meilleur pour la fin! Le plat de viande cuisiné par Sang Hoon Degeimbre. – Pour ceux qui ne le savent pas encore, c’est un peu mon dieu culinaire ^^ – On avait déjà pu apercevoir l’agneau en train de rôtir à la broche en arrivant sur le site et cela mettait l’eau à la bouche! J’en profite qu’il soit de nouveau à son stand pour lui demander quelques infos sur son plat. Les légumes sont lacto-fermentés comme le kimchi coréen et j’avoue avoir un peu de mal à les manger. Pa contre, la viande est vraiment bonne donc je repars heureuse néanmoins. Viande2Last but not least, le dessert! Légèrement déçue par la version de Darcis, alors que celle de Bernard Proot de la pâtisserie Del Rey est une vraie tuerie! Couche de brownie au chocolat au lait, caramel et amandes – crème framboises infusée aux fruits rouges et en déco des cercles de panna cotta de fraises, pointes de crème pistaches et guimauve citronnée. Nom Nom Nom!

N’allez pas croire que Culinaria c’est que des bons petits plats à manger. C’est principalement cela, mais par contre y aussi des ateliers auxquel vous pouvez participer, comme ceux d’Hortense, ou vous pouvez faire un tour dans le foodie square, genre de petit marche culinaire ou l’on retrouve entre autres Papabubbles, Kalios et Kumsi Tea. AteliersDeco2IMG_20140522_110307 IMG_20140522_110407Finalement, j’aurai passé une superbe soirée plein de découvertes culinaires et de nouvelles rencontres…  Hate de voir ce que l’édition de l’année prochaine nous réservera comme surprises 😉

Laisser un commentaire