Omnivore World Tour Paris

Omnivore2015Si l’on m’avait parlé il y a deux mois encore d’Omnivore, je vous aurais probablement regardé avec des gros yeux ronds car je n’avais aucune idée à l’époque de ce que c’était. Par contre, si vous me reposez la question maintenant, je vous dirais que ce fut une experience incroyable et super enrichissante d’où je n’en suis pas sortie indemne. Comme me l’avais predit avant mon départ Bénédicte Bantuelle, ma boss^^ Retour sur ces trois jours à Paris …11051874_792642924123880_1617023969790164968_o

Tout d’abord, c’est quoi Omnivore ( parce que c’est bien que moi je le sache maintenant, mais ça ne vous avance pas à grand chose si vous ne connaissez pas le festival ^^)?
Omnivore, qui fut créé en 2006, est propablemennt l’événement food le plus attendu en France. Là, professionnels et passionnés se rencontre à fin de vivre des moments de partage et d’échange gràce à des ‘masterclass’ ( sorte d’atelier culinaire ) proposés en live et sur diverses scènes. Le festival propose 5 scènes différentes ( salée, sucrée, cocktail, artisan & street food ) chacune ayant sa thématique et ses propres invités.  Sur trois jours de temps, il y en avait du monde à voir^^ Rien que pour la scène salée, il y avait 28 chefs en total! Vous commencez à me connaître un peu maintenant et vous devez probablement avoir une petite idée de où j’ai trainassé le plus. La scène sucrée, of course! OmnivoreSceneCocktail

J’aurai un peu du mal à tout vous raconter, ( car en sage petite élève j’ai pris des notes à gogo ) mais par contre voici quelques chefs que j’ai particulièrement aimé ;
* Atsushi Tanaka ; Un véritable coup de coeur pour ce chef dont je comprennais la moitié de ce qu’il disait. Ces plats se travaillent en monochrome, avec des parfums surprenants ( betterave & framboise – chocolat blanc & lavande )
* Florent Ladeyne ; Le chef qui d’après moi aurait du gagner Top Chef. Sa cuisine, c’est une vraie cuisine de terroir. On a pu goûter à du paptaart ( genre de tarte au pudding ) aromatisé au laurier. TOP!
* Christophe Adam ; Le seul et l’unique. Un humour décalé, qui a fait rire toute la salle. ( petit plus, sa recette de crème mascarpone aux fruits ; mettre 410 gr de purée de fruits avec 130 gr de sucre sur le feu et faire monter jusqu’à 40°, retiter du feu et au batteur monter le tout avec 400 gr de mascarpone et 10 gr de gelatine réhydraté )
* Emmanuel Lyon ; Qui m’a fait découvrir la glace à la cire d’abeille! Très subtil mais intéressant à retravailler au futur.OmnivoreApic

Partir à Paris fut aussi l’occassion rêvée pour découvrir de nouveaux endroits gourmands et surtout de goûter à certaines pâtisseries connue.
* On a mangé là ;
Le Clown Bar 
Un petit bar à vin / bistro lancé par l’équipe du Saturne proposant une carte d’hors-d’oeuvres plus qu’allécheantes! Mon préféré ; le pigeon ainsi que le dessert chocolat & laurier!
Le Frenchie
Le Frenchie ce n’est pas une enseigne, mais trois en faite. Vous avez le restaurant, le wine bar et le coffee shop pour en journée. Pour l’occassion, le Frenchie To Go avait été entièrement réservé pour nous et on a eu droit à un mélange de tout ce que Gregory Marchand propose en général dans ses trois établissements. Je me suis régalée des ravioles aux blettes servies avec un bouillon de thé et des copeaux de truffe noire.
Chez Mamie Burger 
Je ne pouvais partir sans goûter à un burger pendant mon séjour. J’étais passé devant le Mamie Burger en allant au Frenchies et ce petit endroit cosy et tamisé m’avait vraiment tapé dans l’oeil. J’ai bien fait d’y retourner car l’endroit se prêtait vraiment à mes envies. Un bon burger, un accueil super sympa et de la musique des années 50 en fond. PatisserieParis

* J’ai gouté çà ;
La pâtisserie Ciel 
Située juste à coté du festival, je n’ai pas resisté longtemps à l’appel des angel cakes. 3 jours de festival, trois cakes différents? Aucune volonté, je l’avoue mais c’est tellement bon^^
La boulangerie d’Eric Kayser 
J’ai goûté à l’une de ses tartelettes mais au fond, j’aurais du acheter du pain. Car ici, les gens font la queue jusque dehors rien que pour ça.
L’éclair de Génie 
Logique que je me devais d’y goûter même si le choix fut particulièrement difficile vu le nombre de saveurs qu’ils proposent en boutique. Seul petit regret, j’aurais aimé une vraie crème patissière plutôt que la crème légère à la vanille.
La pâtisserie des rêves
Impossible de quitter Paris sans y avoir fait un tour! Grande fan de ParisBrest, il me devait de goûter la version de Conticini. Rien à redire, à la première bouchée j’étais au paradis <3 ( j’ai aussi craqué pour le Kouign Amann, top top top! ) LeclairDeGenie

Laisser un commentaire