L’Atomium, souvenir de l’expo universelle de 1958

L’Atomium, c’est un peu ( beaucoup ) le symbole de notre capitale.. Et pourtant, je suis sûre que très peu de bruxellois ont déjà pris la peine de le visiter. J’avoue qu’avant ce weekend, je devais avoir 4 ou 5 ans la (seule) fois où j’y ai été. Finalement, après mon passage ‘éclair’ au « Dinner in the Sky » jeudi passé ( éclair, ciel,… tu vois le jeu de mots ^^ ), j’avais trouvé mon prochain sujet d’article concernant Bruxelles ; L’Atomium, icone d’architecture belge. Atomium_DinnerInTheSky

Avant de vous parler de l’Atomium, il faut vous parler de sa création. Ou en tout cas de la naissance du projet lié à l’exposition universelle que la Belgique organisait en 1958 (date de naissance d’ailleurs de mon papa ^^). Car au départ, point d’Atomium à l’horizon mais plutôt un mas téléphonique géant en fer & verre ( depuis l’invention de la télévision, ce genre de mas suscitait la curiosité de tous ) qui devait trôner sur le plateau du Heysel. Malheureusement, l’architecte qui s’occupa du projet vint à mourir et le projet tomba à l’eau pour laisser place à notre bel édifice. L’Atomium fut alors imaginé par l’ingénieur André Waterkeyn, qui se basa sur la structure moléculaire d’un atome de fer ( agrandie quand même 165 milliard de fois ). Il fut aidé pour la construction des architectes André et Jean Polak , à qui l’on doit aussi l’Innovation, le centre de la Monnaie ou encore le World Trade Center du quartier Nord. Atomium_Inauguration

Le 17 avril 1958, après trois ans de travaux, inauguration officielle de l’exposition universelle et ouverture de l’Atomium au publique. 43 pays y participeront. C’est la première exposition depuis la deuxième guerre mondiale et celle-ci se veut donc pacifique, véhiculant un message positif pour les générations futurs et une vision optimiste d’un monde neuf. On y prône le progrès et les évolutions techniques ainsi que scientifiques ( j’ai l’impression de retomber dans le film ‘Tomorrowland‘ de Disney ). D’ailleurs, c’est de là que l’Atomium fut inventé car celle-ci devait quelque peu ‘promouvoir’ l’utilisation de l’énergie atomique à des fins scientifiques / médicales ( d’où son nom, contraction d’atome et d’aluminium ). A la fin de l’exposition, le monument était devenu si populaire que sa démolition fut repoussée d’année en année, jusqu’à ce qu’elle reste définitivement. D’un autre côté, l’Atomium n’avait pas été construit pour durer et de grosses rénovations ( plus que nécessaires ) furent lancées en 2004. Je me souviens que depuis ma classe d’école, je pouvais voir les boules changer au fil des semaines. Difficile maintenant de s’imaginer le paysage bruxellois sans notre Atomium…Atomium

De nos jours ( donc depuis sa rénovation ), l’Atomium abrite principalement deux expos ( ainsi qu’un restaurant mais qui ne vaut pas vraiment la peine d’en parler ) ; une permanente et une temporaire. L’expo permanente retrace l’histoire de l’Atomium, grâce à des photos, quelques reliques et des documents conservés. Une des choses qui m’a particulièrement marquée était la ‘propagande’ mise en place pour accueillir les visiteurs de l’exposition universelle en ’58. Le gouvernement avait carrément fait imprimer des pamphlets destinés aux citoyens leur expliquant comment être civilisé en apprenant une langue étrangère. Car il fallait, bien naturellement, parler aux visiteurs dans leur langue à eux. Et puis je ne vous parle pas des charmantes hôtesses de l’expo!Atomium_Hotesse

Dès 1955, un comité d’accueil fut créé qui avait pour mission de faire en sorte que la Belgique soit vue comme une terre d’accueil, un “pays du sourire”. Une campagne de recrutement fut donc lancée via les journaux et  la radio : il fallait engager de jeunes filles polyglottes, ayant naturellement le charme que toute hôtesse doit avoir. Sur 3.000 candidatures, 280 jeunes femmes furent retenues. Pendant leur formation, celles-ci devaient étudiés les projets de l’Expo grâce à des conférences données par des journalistes, des professeurs d’université ou même par les architectes des jardins. Des visites de musées et d’usines agrémentèrent également la remise à niveau de leur culture générale. Et n’oublions pas les conseils de maquillage et de coiffure généreusement prodigués par des esthéticiennes. Les hôtesses devaient connaître les différents pavillons et leurs significations respectives à fin de renseigner et de guider au mieux chaque visiteur. (C’est quasi le salon de l’auto, mais bien avant l’heure ^^) Atomium_Welcome2

L’expo temporaire, nommé ID 2016 – Talk ( Innovative Display ) et qui se tiendra jusqu’au mois de novembre , m’a beaucoup plu. J’avoue, elle est loin d’être ‘culturelle’ ou même éducative, mais l’effet waouw y est. Surtout dans la deuxième salle ou l’on se retrouve littéralement dans un jeu de lumière et de sons qui en émerveillerait plus d’un. Moi y compris. Je ressentais la musique, je regardais tout autour de moi, la sensation était assez géniale. J’y retournerais bien rien que pour ça ( et pour la vue du panorama, qui grâce à une grosse purée de pois était inexistante / quand le ciel est dégagé on peut ‘voir’ jusqu’à Anvers et là moi, je ne voyais même pas les autres boules ^^ ). J’espère qu’ils garderont les lumières dans les tubes des escalateurs, c’était vachement cool et j’avais trop l’impression d’être dans le space montain ( Disney, encore une fois… Non, ils auraient aussi racheté l’Atomium? :p ) Atomium_Expo_IDTalk

Avis final ; l’Atomium vaut-il la peine d’être visité? Mwoui.. Je n’y retournerai peut-être pas tout les ans, mais c’est au moins à faire une fois dans sa vie.

Petite info ; Cette année, l’Atomium fête le dixième anniversaire de sa rénovation! Dés lors, chaque belge aura le plaisir de pouvoir (re)découvrir l’Atomium à un petit tarif ; seulement 5€ ! Chaque mois, une province est privilégiée, il suffit juste de le signaler à la caisse 😉

  • Juin: Namur
  • Juillet: Limbourg
  • Août: Luxembourg
  • Septembre: Hainaut;
  • Octobre: Flandre-Orientale
  • Novembre: Liège
  • Décembre: Bruxelles, Brabant Flamand, Brabant Wallon

Petite info bis ; L’Atomium est protégé par la Sabam et de ce faite, par des droits d’auteurs. Ce qui en gros veut dire qu’on ne peut pas poster de photos de l’Atomium comme ça, sans en demander d’abord l’autorisation. N’ayez crainte, pour tout usage perso, les photos sont libre de droit ( non, je ne risque donc pas d’amende avec mon site ^^ ).Atomium_Construction_Pipe Atomium_ConstructionAtomium_Expo_UniverselleAtomium_View Atomium_AccueilAtomium_EscalierAtomiumRestaurantAtomium_RestaurantAtomium_StairsExpo_Palais2

Laisser un commentaire