Hortense / Matthieu Chaumont

Tu l’auras peut-être déjà remarqué, mais je m’intéresse de plus en plus à la scène cocktail de notre petit pays. Début du mois, je te parlais du World Class de Diageo ( concours visant à élire le meilleur bartender de Belgique ) ainsi que des meilleurs bars à cocktails de Gand. Mais faut-il encore que je t’explique de où me vient cette soudaine curiosité…

Tout commença dans notre jolie petite capitale ( quoi, tu en doutais ? ), tard le soir… Enfin je suppose.. Car je ne me souviens pas de la première fois où j’ai mis les pieds chez Hortense. A mon avis, cela devait être après un service au Bouchéry. Donc oui, il était tard le soir. Cela faisait déjà un petit moment qu’il ne me tardait d’y aller, mais manque de temps ( pas d’envie, tu me connais.. dés qu’il s’agit de boire… ) je n’en avais jamais eu l’occasion. Pourtant, on m’en faisait bien des éloges, chose qui aura du me pousser à y aller, mais bref. Finalement, je descend enfin les fameux escaliers menant à ce petit bar caché du Sablon. Un speak-easy dans les règles de l’art. J’aimais déjà l’endroit avant même d’avoir pu goûter aux cocktails ( faut pas dire ^^ ). Des heures et quelques cocktails plus tard, l’amour se transforma en véritable coup de cœur. Hortense

Comment t’expliquer l’endroit si tu n’y as jamais mis les pieds ( je te rassure, je ne t’en voudrais pas.. enfin, sauf si tu promets d’y aller bientôt alors ). Il ne faut que quelques marches, quelques pas dans les escaliers pour te retrouver dans cette cave voûtée intimiste aux lumières ( très ) tamisées. Un bar, quelques tabourets ci et là, des fauteuils se cachant dans de petites alcôves éclairées par des bougies. Un coup d’œil à la carte ( petite, comprenant des créations originales et des classiques revisités) et l’on remarque très vite que l’on sort des sentiers battus.. C’est surtout ça l’esprit ‘Hortense’; se laisser tenter par des alcools qu’on ne connait pas, découvrir des saveurs qui sortent de l’ordinaire, apprendre à déguster et à apprécier des cocktails.Hortense_Bar

On remercie Matthieu Chaumont pour cela, le créateur / propriétaire / bartender autodidacte, qui nous propose à chaque visite de nouveaux cocktails.. Souvent, je me laisse tenter par les créations du barman Cedric Lansival ( Matthieu ne pouvant pas être sur tout les fronts ) et qui arrive à me surprendre à chaque fois après avoir décrit mes envies ( alcoolisées ) du moment. Bon, j’avoue, depuis ce fameux soir je suis devenue une cliente régulière. J’y était encore samedi dernier ^^ Je ne compte plus le nombre de verres que j’y ai bu, mais quand on aime les bonnes choses on ne peut se retenir d’y aller. Hortense_Brussels

Quelque part, c’est aussi un peu grâce Hortense que la scène cocktails de Bruxelles ( quasi inexistante jusque là ) à pu se développer petit à petit. J’avoue, on est pas à Gand mais depuis son ouverture en 2012 quelques autres petits bars on pu, par la suite, voir le jour et c’est assez plaisant ( comme par exemple Le Stoefer ou La Pharmacie anglaise ).

Mais Matthieu Chaumont pousse le vice un peu plus loin… Depuis peu, il propose son propre gin alias le ‘Bishops Gin’ créé en collaboration avec la maison Ponet. Un gin belge, distillé tel un London Dry, combinant 9 plantes essentielles à de la capucine.. C’est cette soif ( haha ^^ ) de vouloir perfectionner son art / sa passion au maximum qui me donne encore une autre raison d’aimer ‘Hortense’. BishopsGin

Tantôt mixologiste, tantôt cuisinier , Matthieu perçoit son travail ( et donc l’élaboration de ses cocktails ) comme un chef qui crée un plat. Dernièrement, j’ai eu le plaisir de déguster les créations d’un quatre mains réalisées avec Nicolas Decloedt, le chef veggie qui se cache derrière le concept ‘Humus Botanical Gastronomy‘. Une collaboration autour des légumes, qu’on retrouvait aussi bien dans les verres de Matthieu que dans les bouchées de Nicolas. J’aime beaucoup l’idée du pairing à base de cocktails, encore plus quand il y a un certain lien entre ce qu’on retrouve dans l’assiette et ce qu’on a le plaisir de boire. Même si j’ai été légèrement déçue ( plutôt par rapport au prix que par rapport à ce qu’on a pu déguster ), j’espère vraiment retrouver ce concept de quatre mains chez Hortense..

Sur ce, il fait chaud, il fait soif… On se donne rendez-vous là-bas?

Hortense_Cocktail_Bar

* Ps ; Les photos avec un petit astérisque ne sont pas les miennes, mais celle de la page facebook d’Hortense.
( disons que l’effet tamisée n’est pas compatible avec mes ‘prouesses’ photographiques )

Laisser un commentaire