De Vijf Seizoenen / Jonas & Laurence Haegeman

Octobre.. Ce mois où les jours se raccourcissent, où le soleil disparaît petit à petit de plus en plus tôt, où les arbres se colorent d’orange puis de rouge avant de voir leurs feuilles tomber à la première bise. Cela pourrait en déprimer plus d’un, mais pas moi ( enfin si un peu, mais juste parce que j’aime trop faire la crêpe au soleil ). Car c’est aussi le mois de mon anniversaire! Et il n’y a pas meilleure excuse que son anniversaire pour se faire ( royalement ) plaisir..

 » Chacun prend son plaisir où il le trouve  » – Clairement, moi c’est au fond d’une assiette.. Jolie et gourmande de préférence. Ça tombe bien, ce mois-ci en Flandre à lieu le ‘Jong Keukengeweld‘ ; projet lancé par l’office du tourisme flamande à fin d’une part ouvrir les portes du monde culinaire aux jeunes gastronomes ( entre 18 et 30 ans ) et d’une autre part mettre en avant de jeunes chefs qui méritent à être (re -)connus. 54 chefs de moins de 35 ans participent au projet et offrent un  beau panorama gustatif du terroir flamand. Où comment se permettre de bien manger à un petit prix raisonnable.devijfseizoenen_jongkeukengeweld

Le premier restaurant qu’on fera donc ce mois-ci ( oui, je compte bien en faire un deuxième.. c’est bientôt mon annif, je peux ^^ ) c’est celui tenu par la famille Haegeman, ‘ De Vijf Seizoenen ‘ à Brakel.
A ne pas confondre avec le restaurant ‘Het vijfde seizoen‘ à Aalter, où l’on avait été l’année passée.. Bref..

Samedi midi. Le restaurant n’est pas très bondé, on nous installe à une jolie table ronde. La déco est assez épurée ; du blanc, du noir, du brut. Les photophores en centre de table ajoutent quelques notes de couleurs. De notre table on aperçoit partiellement par la grande baie vitrée le joli jardin. Dommage qu’il ne fasse pas plus chaud pour pouvoir en profiter. Le menu de base proposé pour le Jong Keukengeweld est composé d’un 3 services, mais moyennant un petit supplément on peut passer sur un 4 services ( on passe du coup de 45€ à 60€ ).devijfseizoenen_hapjedevijfseizoenen_haegeman_misesenbouches

En attendant les mises-en-bouches, on sirote l’apéro maison ; un cocktail à base de Cockney’s Gin et d’un sirop de fleurs de sureau ( cueillis à la main ). Une première mise-en-bouche arrive, un kroupouk de poireaux avec une crème à l’estragon, suivie rapidement de deux autres verrines. L’une à base de betterave rouge, fromage blanc et de raifort. L’autre de concombre, d’une crème de chou-fleur et de caviar de hareng. C’est frais et on a vraiment un petit aperçu de ce qui nous attends.

Notre cocktail ne se vidant pas très rapidement, on décide de faire l’impasse sur le premier vin du menu et on passe donc à la première entrée. Nous commençons par un assortiment de tomates du jardin, accompagné de fromage de chèvre, de melon vert et d’un bouillon de tomates. Ce sera probablement le seul plat que j’ai apprécié le moins sur ce menu. Même si c’était bon et frais, c’est une composition que je verrais plutôt sur une carte d’été que pour celle d’un début d’automne. Néanmoins, le plat fut agréable à manger.jonas_haegeman_devijfseizoenen

Nos verres à gin disparaissent pour laisser place aux verres à vin. Pour accompagner notre deuxième entrée, on nous sert un vin blanc espagnole, dont le cépage est le même que pour le cava ( Lesegut – Alella / 2013 ). Nous passons sur un plat à base de lotte, d’artichauts, de champignons de paris et d’oignons brûlés. J’aime beaucoup ce plat qui est d’une finesse très plaisante, surtout avec l’accord du vin.

Avant de passer au plat principal, on nous sert un petit ‘ trou normand’ à base de yaourt au lait de chèvre et d’un granité fait avec du jus de bouleau. Très frais, très rafraîchissant.. Parfaite petite pause avant le plat principale. On avait eu le choix entre du poisson ou de la viande pour ce plat, le choix fut unanime à table ; la viande. Suivra donc un filet de canard sauvage servi d’un taboulé de brocoli, de riz soufflé et de sésame. Moi qui aime les magrets de canard avec du gras, celui-ci me laisse un peu désappointée, mais l’ensemble est très agréable. C’est savoureux..devijfseizoenen_restaurant

Avant de vous parler du dessert, il faut que je m’étale un peu sur la ‘philosophie‘ des lieux.
Il y a dans chaque assiette une jolie maîtrise de ce qu’on y propose, avec un dressage élégant et surtout de bons produits. Jonas et Laurence favorisent des produits régionaux, via des producteurs locaux ou de ce qu’ils arrivent à cueillir eux-mêmes dans les environs. J’affectionne particulièrement cette mentalité de ‘cuisine durable’ qui prône la saisonnalité et les circuits-courts. Le duo a aussi une prédilection pour les légumes, ce qui leur a valu d’être en lice pour le titre de meilleur resto à légumes du Gault & Millaut vert. ( on parle même d’un menu ‘légumes’ à la carte et non végétarien ). Il est d’ailleurs possible de prendre un accord mets & jus, tout comme à ‘In de wulf’, pendant le repas.
Ça change les habitudes non?laurence_haegeman_dessert

Nos verres de vins se vident, le repas touche à sa fin avec le dessert. On y reconnait bien le style de Laurence ( qui lui avait d’ailleurs valu une place dans le finale benelux du San Pellegrino Young Chef l’année dernière ). Et aussi ici on retrouvera du légumes ^^
Mousse de panais, chocolat blanc, framboise et rooibos.
Une très jolie note sur laquelle on terminera notre menu.


De Vijf SeizoenenRestaurant Gastronomique

Kasteelstraat 5, 9660 Brakel
055 42 84 48 – Site Web

( fermé le lundi et le mardi )

 

Laisser un commentaire