Umamido

Alors que l’enseigne ouvre son premier restaurant à l’étranger ( en Bulgarie carrément ^^ ), j’en profite pour parler de cette petite adresse ( dorénavant même plus si petite que ça ) qui est devenu mon repère à nouilles…

Umamido, c’est tout d’abord la découverte d’un nouveau monde culinaire pour Guy lors d’un voyage au Japon. Ce jeune limbourgeois, tout juste diplômé d’une école de restauration à Lausanne, part alors faire un stage en entreprise de six mois à Kyoto. A peine arrivé, son tout premier repas se révèle être un bon bol de ramen tonkotsu et là, c’est le coup de foudre gustatif. Dès lors, il n’a plus qu’une seule idée ; ‘exporter‘ les ramens vers notre petit plat pays.

Il se lance et ouvre une première adresse à Flagey en 2013. Ici, on privilège la qualité à la quantité ; une carte réduite mais proposant que de bons produits. Les nouilles sont importées en direct du nord du Japon, pour le reste des ingrédients il fait appelle à des producteurs locaux ( la viande, par exemple, vient de Malmédy ). Composé sur base du même bouillon, les bols de ramen se déclinent néanmoins en cinq saveurs ; shio ( bouillon assaisonné au sel ), shoyu
( à la sauce soya ), miso, kara miso ( au miso mais épicé ) et tonkotsu ( bouillon riche et laiteux aux os de porc ). Le tout servi avec des tranches de rôti de porc, des légumes et un 1/2 œuf. Pas fan de porc? Il y a du poulet. Pas fan de viande? Il a y aussi une version végétarienne au tofu.

Même si on vient principalement pour les ramens, il n’y a pas que ça à manger. En entrée ( ou en accompagnement ) on trouvera de l’edamame, du kimchi
( chou mariné version coréenne ), des gyozas ou même des porks buns à la carte. Ces derniers, de petits pains vapeur avec du porc bien fondant et de la sauce hoisin, sont d’ailleurs particulièrement goûteux.
On déguste, on se régale, bref.. On se fait du bien.
( il y a peu, j’ai même pu goûter un kimchi de choux de Bruxelles qui avait pris un an à faire! )

Umamido, maintenant, ce sont cinq endroits ( 3 sur Bruxelles et 2 sur Anvers ) aux univers divers. Tantôt boisé comme à Bailli ( le petit dernier ), tantôt plus trendy comme à Anvers et parfois même un peu plus traditionnel comme celui de Flagey qui rappellerait presque l’ambiance de ces petits bars à ramen japonais où tout le monde fait la file jusqu’à dehors en échange d’un bon bol bien chaud de nouilles.

Pour ma part, après avoir découvert les ramens lors d’un citytrip à Londres ( au Shoryu Ramen près de Regent Street avec un bol de Dracula Tonkotsu – ramen avec de l’ail noir et chips d’ail. BIG LOVE <3 ), je me laisse régulièrement tenter par un petit lunch chez eux. Et pour le prix d’un bol de ramen, on reçoit trois gyozas en entrée.
  * The fortune cookie told me so 


Umamido – Restaurant à nouilles 

Sur Bruxelles et Anvers
Site Web 

Ouvert tout les jours

Laisser un commentaire