Souvenirs de N-Z ; Départ pour ‘ Bay of Islands ‘

Voilà, premier voyage au départ de Auckland avec Kiwi Expérience ! Nous partons tout au nord directionBay of Islands , cette région côtière très touristique réputée pour la pêche et ses activités nautiques. A environs 3 bonnes heures d’Auckland en voiture, on arrive quasi à la pointe la plus au nord du pays. La baie des îles se constitue de 144 îles au total et comporte aussi quelques villages maritimes populaires comme par exemple Paihia où l’on logera au soir (mais il y a aussi Russell, Opua ou encore Kerikeri).

Il était une fois la Nouvelle Zélande…

Non seulement populaire, la baie est surtout le berceau fondamental du pays (et donc la prémisse de toute son histoire). Ce fut un des premiers endroits de la Nouvelle Zélande a avoir été colonisé par les Européens, après que le capitaine (et explorateur) James Cook visita la région en 1769. Et c’est d’ailleurs ce dernier qui nommera la région ‘ Bay of Islands ‘. Les chasseurs de baleines s’installeront vers la fin du 17ième siècle, les premiers missionnaires arrivent peu après (en 1814).  L’entente n’est pas toujours facile entre les nouveaux arrivants et les Maoris, la vie en bord de mer est rude et du aux nombreuses altercations, l’endroit fut vite surnommé ‘the Hell Hole of the Pacific’ ( sympa ça ^^ ).

Finalement, pour éviter de futurs conflits un traité est signé entre les anglais et les Maoris et c’est comme ça que Russell (une des îles qui fait face à Paihia) est nommé (première) capitale de la Nouvelle Zélande en 1840. { Le traité de Waitangi }

Hormis son passé historique, la baie demeure un endroit plus qu’attrayant pour les touristes mais aussi les citadins d’Auckland qui y viennent de temps en temps s’adonner à la pêche (comme Jarrad, notre conducteur de bus). Comme souvent en N-Z, rien que le trajet en voiture en vaut déjà la peine! A peine 30 min après avoir quitté Auckland, le gris des bâtiments fait place à un panorama verdoyant qui s’étend à perte de vue. Des arbres partout, tout le temps. Je me souviens m’être dit que si la N-Z c’est partout comme ça, j’allais vite me sentir chez moi (et spoiler alert, c’est le cas !).

Excursion d’une journée à Paihia

En chemin, plus trop trop loin de Paihia d’ailleurs, on s’arrête pour visiter les Rainbow Waterfalls. Cette cascade de plus de 27m de hauteur offre un panorama d’en haut ainsi qu’à sa base, et les plus courageux peuvent même se risquer d’aller derrière la cascade. Mais pas nous, nous on ose pas et puis fait pas top top beau. On reprend la route après quelques photos et Paihia nous accueille début d’aprem.

Juste le temps de déposer mes affaires à l’auberge et on part déjà en mer. L’une des principales activités ici est de prendre le bateau à la découverte des petites îles et du fameux ‘Hole in the Rock’. Mais c’est surtout l’occasion de dire coucou aux dauphins qui s’amusent à nager près des bateaux! Malheureusement pour nous, ce jour-là ce sont juste 4 petits curieux qui viennent à notre rencontre (parfois cela peut aller jusqu’à une centaine). Mais quel plaisir j’ai eu a les voir sautiller et plonger dans les vagues que notre bateau laissait derrière nous! Il me tarde d’ailleurs de pouvoir les voir de plus près quand je serai à Kaikoura!

Mon ticket de bateau me donnait aussi droit à un aller retour pour Russell, que j’ai utilisé le lendemain (le trajet en ferry dure environs 15min). A priori, il n’y a pas grand chose à voir et vu qu’on est en basse saison ( eh oui, c’est l’hiver ici ^^ ), les rares petits magasins sont pour la plupart fermés. Plusieurs chemins de randonnées emmènent les visiteurs autour de l’île, mais j’ai juste profité de la vue sur la plage avant de repartir sur Paihia ( où mon bus m’attendait pour rentrer sur Auckland )…


Petits conseils de dernière minute

° où dormir ; Haka Lodge Youth Hostel, dont la baie vitrée surplombe toute la plage ( et c’est pas cher ).
° où manger ; CBK, endroit bien sympa où j’ai mangé mon premier ‘ skillet cookie ‘ au peanut butter avec de la glace vanille. Une petite bombe!
° à faire si on a plus de temps ; Le cape Reinga, là où le Pacific rencontre la mer Tasmane. Dans la culture Maori, c’est de là que les esprits des défunts partent pour leur dernier voyage.

Laisser un commentaire